LOGO Doctinet

 

MooncupIntroduction

Ces troubles vont dépendre du niveau de pratique de l’athlète. Dans le cas d’une pratique occasionnelle, aucune perturbation ne sera notée. Si la pratique devient plus intensive avec un entraînement hebdomadaire de plus de 2 heures, des perturbations peuvent apparaître. L’augmentation de la charge de travail sportif peut alors provoquer des troubles menstruels. On va observer une irrégularité du cycle avec un allongement ou une alternance de cycles courts et longs, des règles très courtes et peu abondantes voire même une disparition des règles. On parle d’aménorrhée, lorsque l’absence de règles est de plus de 3 mois consécutifs.
Avec une pratique de plus de 6 heures hebdomadaires l’athlète s’expose à ces perturbations.

{f90filter Article1 HIDE}Article réservé aux abonnés{/f90filter}

{f90filter Article1 SHOW}

 

Symptômes

Même si la disparition des règles peut paraître confortable, il faut être conscient que ce dysfonctionnement à long terme peut entraîner des troubles de la fertilité et également occasionner des traumatismes musculo-squelettiques. Ce dérèglement hormonal peut ainsi favoriser des problèmes de type tendinites ou pathologies musculaires à répétition, blessures qui vous tiendront éloignées des pistes et des routes pour des durées plus ou moins longues…

Le sport peut provoquer des troubles de l'ovulation si les dépenses énergétiques sont donc supérieures aux entrées, le système d’ovulation peut alors se mettre en veille. Chez les patientes qui n'ont plus de règles (en aménorrhée) à cause de l'entraînement excessif, il est conseillé de prendre une pilule oestroprogestative.

 

Est-ce que la pratique sportive durant les règles peut faire chuter les performances ?

Le sport n’est pas incompatible avec les règles. Des symptômes plus ou moins importants selon les sportives sont variés à type de ventre gonflé, poitrine douloureuse, douleurs de ventre, nausée ou fatigabilité accrue. Des règles abondantes peuvent en effet engendrer des pertes de fer et accroître la fatigue. Ces troubles doivent faire l’objet d’une consultation gynécologique, un traitement adapté peut en réduire les effets.

 

Peut-on éviter d’être réglée durant une compétition importante ?

Oui, lorsque l’athlète est sous contraception oestro-progestative.

Chez les patientes sous pilule oestroprogestative ou sous patch ou anneau vaginal contraceptif, les patientes doivent faire en fonction de leur gêne pendant les règles. Si elles se sentent plus faibles et en moins bonne forme, alors on contrôle le cycle avec la pilule et on peut décaler la période de menstruation en enchaînant les plaquettes de pilule ou le patch ou l'anneau.

Anneau vaginalAttention, cette méthode doit être exceptionnelle, il ne s’agit pas de rester sous pilule pendant 6 mois, des petits saignements surviendraient par atrophie de la muqueuse utérine.

 

Comment font les sportives qui ont leurs règles pendant une compétition ?

Les pratiques sont différentes selon les patientes et leurs habitudes d'hygiène allant de la serviette hygiénique au tampon mais cela dépendra aussi de la durée prévisible de la course. Une utilisation peu connue et surtout utilisée par les ultratraileuses est la coupe menstruelle.

La Mooncup® est une coupe menstruelle en silicone souple réutilisable à chaque fois que vous avez vos règles. Positionnée dans le vagin, plus bas qu’un tampon, la Mooncup récupère votre flux sanguin mentruel. Il faut la vider une fois qu'elle est remplie et après rinçage, elle est ré-utilisable. Elle peut contenir à peu près 30 ml de liquide, ce qui correspond environ à un tiers du total moyen produit lors de chaque période de menstruation. Il faut donc moins souvent la vider que changer de tampons ou de serviettes.

Mooncup

C'est un système écologique, hygiénique ; il existe sur le marché une multitude de marques différentes : la Mooncup (anglaise), la DivaCup (canadienne), la Keeper (américaine), l'allemande Meluna et pour la France, la Fleurcup. Chaque coupe menstruelle est adaptée à la morphologie des femmes en proposant différentes tailles, suivant si elles ont déjà accouché ou non. Son prix est de l'ordre de 15 à 30 euros.

Il faut avoir une utilisation régulière avant son utilisation en course car sa mise en place demande un apprentissage. Les avis semblent partagés sur son utilisation avec pour certaines des risques de fuites...

{/f90filter}

 

A lire aussi

 

Pour quels motifs téléconsulter ?

Etes-vous médecin ? Rejoignez-nous !

Troubles digestifs

  • Brûlures d’estomac et reflux
  • Gastro-entérite simple de l’adulte
  • Diarrhées ou vomissements
  • Constipation

Affections ORL et ophtalmologiques

  • Mal de gorge
  • Sinusite
  • Nez bouché
  • Rhume et syndrome grippal
  • Conjonctivite

Affections uro-gynécologiques

  • Découverte d'une grossesse
  • Cystite, infection urinaire non compliquée
  • Stérilité, infertilité
  • Douleur chronique

Consultation de suivi

  • Réévaluation du patient après une consultation en présentiel
  • Renouvellement d'ordonnance
  • Lecture de résultats d'examens biologiques ou radiologiques
  • Sevrage tabagique
  • Découverte d'une grossesse

Affections diverses

  • Troubles du sommeil
  • Effet secondaire médicamenteux
  • Rédaction d'un certificat médical
  • Prescription de vaccins
  • Acné

Doctinet en chiffres

0
Téléconsultations effectuées
0
Articles publiés
0
Visites par mois

RGPD : Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies de Google Analytics ainsi que de tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales. L'utilisateur peut effacer librement les cookies de son navigateur.