IVG 40 ansDans quel délai puis-je faire procéder à une IVG ?

 L’IVG, lorsqu'elle est décidée, doit être pratiquée avant la fin de la 12e semaine de grossesse (ce qui équivaut à la 14e semaine d’aménorrhée).

 

Dois-je justifier d’un motif particulier ?

Le recours à l’IVG est une décision personnelle dont vous n’avez pas à justifier des motifs.

En ce sens, l’article L.2212-1 du Code de la Santé publique dispose désormais :

«  La femme enceinte qui ne veut pas poursuivre une grossesse peut demander à un médecin l'interruption de sa grossesse (…) ».

La loi du 4 août 2014 est venue modifier l’article susvisé en remplaçant l’ancienne expression la femme enceinte « que son état place dans une situation de détresse », par l’expression la femme enceinte : « qui ne veut pas poursuivre une grossesse », supprimant ainsi toute référence à une condition de détresse.

 

Mon médecin peut-il refuser de pratiquer un IVG ?

Votre médecin peut refuser de pratiquer un IVG. Dans ce cas, il doit vous en informer sans délai et vous communiquer immédiatement le nom d’un praticien susceptible de réaliser cette intervention.

 

Quelle est la procédure ?

Première visite médicale

La première visite a un but informatif. Votre médecin vous informe :

  • des méthodes d'interruption de grossesse et des risques :
    • méthode médicamenteuse jusqu’à la 5e semaine de grossesse 
    • méthode chirurgicale jusqu’à la 12e semaine de grossesse.
  • des potentiels effets secondaires 
  • de l’existence d’un dossier-guide dont il vous remet un exemplaire. Ce guide est mis à jour au moins une fois par an par les Agences Régionales de Santé et le Ministère des Affaires Sociales et de la Santé 
  • de la possibilité de vous entretenir avec une personne qualifiée (notamment formation de type conseillère conjugale).

 

Consultation préalable psycho-sociale

Cet entretien est systématiquement proposé avant l’IVG mais ne revêt pas de caractère obligatoire.

En effet, la loi du 4 juillet 2001 a rendu cette étape facultative.

Attention : cet entretien reste obligatoire pour les mineures.

 

Deuxième visite médicale

La deuxième visite médicale a lieu dans les délais suivants :

  • au moins une semaine après la première consultation médicale ;
  • au moins deux jours après la consultation psycho-sociale si elle a eu lieu.

Lors de cette visite, vous devez confirmer par écrit votre volonté de faire procéder à un IVG.

 

I.V.G

  • la méthode médicamenteuse : elle se déroule soit dans établissement de santé soit dans un centre de planification ou dans un centre d'éducation familiale ou dans un cabinet d’un médecin en ville signataire d’une convention avec un établissement de santé.
  • la méthode chirurgicale : elle se déroule dans un établissement de santé.

 

Contrôle postérieur à l’intervention

Une consultation de contrôle et de vérification de l'interruption de la grossesse est réalisée au minimum dans les 14 jours et au maximum dans les 21 jours suivant l'interruption volontaire de grossesse.

Violaine de FILIPPIS

Avocat

  • Aucun commentaire sur cet article.
Ajouter un commentaire

 

 

Nom :

 

 

Je prends RDV comme d'habitude en précisant le motif "téléconsultation"

 

Telephone mail

Notre solution ne demande aucune installation de logiciel évitant tous les problèmes de sécurité inhérents à un téléchargement. L’accès à la caméra et au micro nécessite la validation explicite de l’utilisateur. Lors de la téléconsultation, la communication est chiffrée de bout en bout et aucun flux vidéo ou son ne sont sauvegardés sur un serveur. Un simple navigateur, webcam et microphone suffisent. Pas de compte utilisateur requis.

Je téléconsulte mon médecin par vidéotransmission sécurisée

 

TLC

Mon médecin me transmet par mail un lien de connexion vers la salle d'attente virtuelle sur lequel je clique à la date et à l'heure convenues au préalable pour démarrer la téléconsultation.

 

 

 

J'obtiens mes bilans et ordonnances et je règle ma consultation

 

Ordonnance

Les ordonnances sont valables en France et dans toute l'Union Européenne. Possibilité pour le médecin d'effectuer des démarches administratives en ligne auprès le la sécurité sociale  comme le renouvellement de protocoles de soins et ALD, une prescription de transport ou une déclaration simplifiée de grossesse. Je règle ma consultation en ligne. Je me fais rembourser comme d'une consultation classique.

 

 

La téléconsultation Doctinet Info, mode d'emploi en vidéo

 

 

 

En cas d'urgence, contactez le 15 ou rendez-vous au service d'urgence le plus proche.

 

Ce sondage sur la Téléconsultation s'adresse uniquement aux médecins

Docteur, pour quelle raison n'avez-vous pas encore téléconsulté un patient ?
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
  • Votes: (0%)
Total des votes:
Premier vote:
Dernier vote:
0
Médecins téléconsultants

 

 

 

Qui sont nos médecins spécialistes disponibles pour une téléconsultation ?

Chirurgie urologique : Pr YIOU René

Gynécologie médicale : Dr LEROUX Caroline

Gynécologie médicale, assistance à la procréation : Dr ALVAREZ Silvia

Gynécologie médicale, assistance à la procréation : Dr THIERS-BAUTRANT Dominique

Gynécologie-obstétrique, assistance à la procréation : Dr BENCHIMOL Yéhouda

Gynécologie-obstétrique, urodynamique : Dr CHATEL Paul

Gynécologie-obstétrique, assistance à la procréation : Dr EL IRANI Elie

Gynécologie-obstétrique, échographie : Dr MAMY Laurent

Gynécologie-obstétrique, assistance à la procréation : Dr MINTZ Philippe

Gynécologie-obstétrique : Dr PETIT Laurent

Médecine générale : Dr BONNET Pierre-André

Médecine générale : Dr DESGROIS Catherine

Médecine générale : Dr JOUBERT Marie-Caroline

Médecine générale : Dr JOUFFRAY Isabelle

Médecine générale : Dr LE PODER Jean-Christophe

Médecine générale : Dr MARTY Jérôme

Médecine générale : Dr MELLER Stephan

Médecine générale : Dr REVEYRON Guillemette

Médecine générale : Dr TANTET Emmanuelle

Médecine interne, anomalies des bilans biologiques et hématologie : Dr FINAUD Michaël

Médecine vasculaire, médecine préventive : Dr BOSSY Faïza

Ophtalmologie, glaucome médical : Dr BEN KEMOUN Paule-Annick

Psychiatrie : Dr ASQUIER Thierry

Annuaire du Conseil National de l'Ordre des Médecins

Tout savoir sur la téléconsultation

Qu'est-ce que la téléconsultation ?

Qui peut pratiquer une téléconsultation ?

Qui peut se voir proposer une téléconsultation ?

Quelles sont les conditions préalables à une téléconsultation ?

Quelles sont les conditions pour pouvoir bénéficier d'un remboursement ?

Comment se déroule une téléconsultation ?

Quels sont les tarifs et règles de prise en charge applicables à la téléconsultation ?

Comment régler une téléconsultation ?

Pourquoi choisir Doctinet.Info ?

 

 

 

Tout savoir sur la téléconsultation

 

Qu'est-ce que la Téléconsultation ?

La téléconsultation est une consultation réalisée à distance d’un patient par un médecin. Elle est obligatoirement réalisée par vidéotransmission et ne peut donc avoir lieu par téléphone.

 

Qui peut pratiquer une téléconsultation ?

Tout médecin peut recourir à la téléconsultation.

 

Qui peut se voir proposer une téléconsultation ?

Tous les patients peuvent bénéficier d'une téléconsultation. Cependant, cette proposition relève de la seule décision du médecin (médecin traitant, médecin en accès direct ou médecin correspondant, selon les cas) qui doit juger de la pertinence d’une prise en charge médicale à distance plutôt qu'en face à face. En tout état de cause, une téléconsultation doit toujours être réalisée en alternance avec des consultations en face-à-face.

 

Quelles sont les conditions préalables à une téléconsultation ?

Le médecin « téléconsultant » doit connaître le patient, ce qui implique que vous ayez eu au moins une consultation physique avec lui (cabinet, domicile patient ou établissement de santé) au cours des 12 derniers mois précédant la téléconsultation. Le patient doit être informé des conditions de réalisation de la téléconsultation et donner son consentement avant la réalisation de l'acte.

 

Quelles sont les conditions pour pouvoir bénéficier d'un remboursement ?

La téléconsultation s’inscrit dans le respect du parcours de soins coordonné, ce qui suppose que vous ayez été orienté initialement par votre médecin traitant vers le médecin téléconsultant (si celui-ci n’est pas le médecin téléconsultant).

Des exceptions à cette règle existent cependant. En effet, le respect du parcours de soins pour tout recours à une téléconsultation n’est pas exigé pour :

  • l’accès aux spécialistes en accès direct (gynécologie, ophtalmologie, stomatologie, chirurgie orale ou en chirurgie maxillo-faciale, psychiatrie ou neuropsychiatrie et pédiatrie) ;

  • les patients âgés de moins de 16 ans ;

  • une situation d’urgence ;

  • les patients ne disposant pas de médecin traitant ou dont le médecin traitant est indisponible dans un délai compatible avec leur état de santé. Dans ce cas, il pourra être fait exception au parcours de soins et à l’obligation de connaissance préalable du patient par le médecin pratiquant la téléconsultation. Les patients devront pour cela se rapprocher d’une organisation territoriale organisée avec des médecins volontaires, ce qui leur permettra :

    • d’être pris en charge rapidement compte tenu de leurs besoins en soins ;

    • d’accéder à un médecin compte tenu de leur éloignement des professionnels de santé ;

    • d’être en mesure dans un second temps, de désigner un médecin traitant pour leur suivi au long cours et de réintégrer ainsi le parcours de soins.

 

Comment se déroule une téléconsultation ?

Une téléconsultation se déroule comme une consultation classique, en partant d’une demande de rendez-vous, spontanée ou conseillée par votre médecin traitant.

Avant la consultation, le médecin vous envoie un lien Internet, vous invitant à vous connecter à l’heure prévue du rendez-vous à un site Internet ou une application sécurisés, depuis un ordinateur ou une tablette équipés d’une webcam et reliés à Internet. Pour la demande d'un rendez-vous de téléconsultation et pour tout autre échange avec le médecin, il est recommandé de disposer d'une adresse mail sécurisée, comme en propose gratuitement Protonmail.

À l’issue d’une téléconsultation, le médecin peut établir, si nécessaire, une prescription (ordonnance de médicaments ou d’examens complémentaires), qui vous sera transmise sous format papier, par voie postale, ou sous format électronique, via notamment une messagerie sécurisée, dans des conditions garantissant la confidentialité et la sécurité des échanges. Les ordonnances sont valables en France et dans toute l'Union Européenne. Le médecin peut également effectuer des démarches administratives en ligne auprès le la sécurité sociale  comme le renouvellement de protocoles de soins et ALD, une prescription de transport ou une déclaration simplifiée de grossesse. Je règle ma consultation en ligne. Je me fais rembourser comme d'une consultation classique.

À la fin de la téléconsultation, le médecin rédige un compte rendu, l’archive dans son « dossier patient », dans votre Dossier Médical Partagé (DMP) si vous l’avez ouvert, et le transmet à votre médecin traitant s’il ne l’est pas. Cette étape permet d’assurer un meilleur suivi et de faciliter la prise en charge coordonnée entre professionnels de santé.

Recommandations de la HAS (haute autorité de santé) pour la qualité et la sécurité des actes de téléconsultation et de téléexpertise.

 

Quels sont les tarifs et règles de prise en charge (remboursement) applicables à la téléconsultation ?

La téléconsultation est facturée par le médecin téléconsultant au même tarif qu’une consultation en face-à-face, selon la spécialité et le secteur d’exercice du médecin (secteur 1, secteur 2). L'acte de téléconsultation facturé sous les codes TCG ou TC est rémunéré au même tarif qu'une consultation en présentiel et les majorations prévues à la convention peuvent s'ajouter dans les mêmes conditions (voir la Cotation des actes de Télémédecine / Téléconsultation).

Les modalités de remboursement sont les mêmes que pour une consultation classique. Les taux de prise en charge sont les mêmes : prise en charge à 70 % par l’Assurance Maladie ou davantage si, par exemple, la téléconsultation porte sur un affection de longue durée dans le cadre d’un protocole de soins, dans le cadre d’une maternité...

Le médecin téléconsultant de son côté vous envoie une feuille de soins papier (FSP) ou alors télétransmet une feuille de soins éléctronique (FSE) en mode dégradé à la sécurité sociale pour vous permettre le remboursement de la téléconsultation (SESAM sans Vitale : le médecin et le patient sont exonérés de l’envoi de pièces justificatives papier).

 

Comment régler une téléconsultation ?

Les modes de paiement restent les mêmes que pour une consultation classique. Ainsi, c’est le médecin qui doit préciser les modalités de règlement de sa consultation :

  • virement bancaire ;
  • chèque ;
  • paiement en ligne ;
  • ou application du tiers-payant.

Vous pourrez retrouver la trace de cette facturation sous le libellé « Téléconsultation » dans votre décompte de remboursements.

CarteVitale

Les consultations sont remboursées depuis le 15 septembre 2018 dans les mêmes conditions de prise en charge et de remboursement appliquées par l’Assurance Maladie que celles qui s’appliquent aux consultations en cabinet

 

Pourquoi choisir Doctinet.Info ?

  • Doctinet Info est crée et géré exclusivement par des médecins ;
  • Simplicité de la mise en relation entre le patient et le médecin ;
  • Aucune base de données ;
  • La solution ne demande aucune installation de logiciel évitant tous les problèmes de sécurité inhérents à un téléchargement. L’accès à la caméra et au micro nécessite la validation explicite de l’utilisateur. Lors de la téléconsultation, la communication est chiffrée de bout en bout et aucun flux vidéo ou son ne sont sauvegardés sur un serveur. Un simple navigateur, webcam et microphone suffisent. Pas de compte utilisateur requis. Connexion simple et sécurisée.
  • Indépendance du médecin vis-à-vis des plateformes de prise de rendez-vous en ligne ; de son éditeur de logiciel de gestion du cabinet médical ; des mutuelles et des assurances ;
  • Tarifs imbattables. Vous payez uniquement le module de téléconsultation et rien d'autre (agenda en ligne, dossier médical etc.) ;
  • Respect de la réglementation RGDP.

 

 

 

Pour quels motifs téléconsulter ?

Etes-vous médecin ? Rejoignez-nous !

  • Infection urinaire non compliquée
  • Rhume et syndrome grippal
  • Constipation
  • Renouvellement d'ordonnance
  • Conjonctivite

 

  • Mal de gorge
  • Sinusite
  • Nez bouché
  • Sevrage tabagique
  • Découverte d'une grossesse
  • Troubles du sommeil
  • Brûlures d’estomac et reflux
  • Lecture de résultats d'examens biologiques ou radiologiques
  • Effet secondaire médicamenteux

Doctinet en chiffres

0
Téléconsultations effectuées
0
Articles publiés
0
Visites par mois
Today119
Yesterday792
This week3699
This month15184
Total2322909
samedi 23 février 2019 03:49

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.